MAINTENANCE INDUSTRIELLE - TERTIAIRE - BÂTIMENT

MAINT T.I.B a été créé en 2014 par son président M. Lionel FERROILLET, pour répondre aux attentes des professionnels et des particuliers en matière de maintenance dans les secteurs TERTIAIRE, INDUSTRIELLE et du BÂTIMENT.

Son Parcours Professionnel débute en 1990 comme ELECTRICIEN dans le secteur du Bâtiment, en apprentissage d'un C.A.P et B.E.P Electrotechnique.

Ayant découvert le monde du bâtiment, il souhaite évoluer en matière technologique.

Durant les années 1990, l’arrivée en France de méthodes de maintenance et de concept tel que la « Total Productive Maintenance », transformaient une activité de dépannage d’équipements défaillant en une gestion de maintenance comprenant du préventif et limitant ainsi les dépannages.

La mise en place de formalisation et de reporting se développaient dans l’ensemble des secteurs.

En 1992, il intégre un service de Maintenance au sein d'un site industriel comme TECHNICIEN DE MAINTENANCE, en alternance d'un B.A.C PROFESSIONNEL de MAINTENANCE des SYSTEMES MECANIQUES AUTOMATISES.

Il découvre enfin le monde industriel avec ses enjeux et ses obligations, l’importance et les impacts d’un arrêt de production et les obligations réglementaires qui se conjuguent au travers de nouvelles techniques et de méthodes de maintenance.

On ne doit plus seulement dépanner une machines en arrêt, mais prévoir ses défaillances et empêcher leurs apparitions.

Il perçoit le bien fondé d’un suivi du stock maintenance, afin de gérer au mieux les quantités et les disponibilités des pièces techniques.

Le tracé des interventions permettait d’analyser les défaillances des machines et d’établir une liaison d’informations entre les différents intervenants et également de garder en mémoire une chronologie de la maintenance.

Déjà la problématique de l’environnement et de l’industrialisation lui apparaît comme complexe et plus ou moins prise en compte, suivant les différents acteurs.

Le secteur Bâtiment développait de nouveaux concepts tel que «  Bâtiment Haute Qualité Environnementale », mais encore méconnu dans les années 1990.

Le traité de Maastricht arrivé en 1992, apportait des principes d’intégration des préoccupations environnementales et de démarches en matière de développement durable.

Aussi l’arrivée de terme comme ISO 14001 « systèmes de management environnement » dans les industries, allait permettre à certaines sociétés de se démarquer et d’intégrer pleinement les procédures de protection et de respect de l’environnement.

En 1994, il poursuit dans la même société pour réaliser un BTS Maintenance Industrielle.

En pleine période de remise aux normes des machines, il s'implique dans des projets de rétrofit et continue en binôme la maintenance complète d'un site de production.

En 1996, il se rend à la Sécurité Civile et se spécialise entre autres, dans les catastrophes naturelles. Cette expérience lui permet allors d’asseoir une certaine autonomie dans ses actions.

La réflexion avant d’agir et la capacité d’adaptation à tout moment allaient se s'étendre plus tard au niveau professionnel.

En 1998, Il intégre un groupe industriel aux dimensions internationales dans la plasturgie automobile en tant que ELECTROTECHNICIEN DE MAINTENANCE.

L’intérêt d’un groupe utilisant les dernières nouveautés de Maintenance, de Production et de Sécurité, lui permet de suivre des formations en programmation robotique et maintenance industrielle et le confronte aussi à la gestion et au suivi d’un stock de maintenance.
Il découvre un univers encore plus industrialisé avec des procédures et des reportings maintenance qui suivaient les évolutions réglementaires.

En 2002, il se dirige vers un poste de TECHNICIEN DE MAINTENANCE au sein d'un site logisitque désirant se développer en site de production de produits plastique. 

Grâce aux nombreuses délégations que lui accorde le Responsable Maintenance, il est confronté aux différents aspects de la gestion d’un service Technique. 
Ses expériences antérieures lui permettant de mettre en place et gérer le stock maintenance, il définit également les gammes de maintenance préventive.

En 2004, l'opportunité de se diriger vers un poste de RESPONSABLE MAINTENANCE le conduit dans une société de fabrication de produits en béton.
Il a alors la gestion complète d'un service Maintenance et celle des moyens de Production.
Ce secteur fortement impacté par les accidents de travail, nécessitait un regard fort en matière de sécurité.
Son engagement dans un corps départemental en tant que pompier et ses nombreuses formations lui permettaient d'aborder cette approche en sécurisant les process.

En 2007, il occupe le poste de COORDINATEUR TECHNIQUE dans une société de maintenance de Portes Automatique. 
Il suit à distance les chantiers neufs par le biais des différents artisans missionnés et des commerciaux régionaux pour les poses de portes neuves.
Une grosse partie du travail consistait également à gérer les plannings des techniciens, des chantiers et des contrats de maintenance.
Il s’appuie sur le retour d’informations des techniciens pour établir les devis auprès des clients.

En 2008, il décide de s'orienter dans le domaine du multi-services et multi-techniques en tant que CHEF DE SITES en sous-traitance dans le secteur Hospitalier.

Cette expérience lui permet d’accroître au quotidien ses connaissances et ses compétences au travers de formations :

  • Techniques (habiligaz, habilitation électrique, intervention sur les installations de production et de distribution de vapeur ou d’eau surchauffée)
  • Management (premier cycle de management)
  • Environnement et sécurité (Évaluateur interne des Risques Professionnels) (Plan de Prévention) (légionelle)
  • Plomberie, Chaufferie, Cogénération, Traitement d'Eau, Réseaux Chaud et Froid et Ventilation
  • Electricité Très Base et Basse et Moyenne Tension, réseaux VDI, S.S.I, Secours Electrique, GTB et GTC, Portes Automatiques et Ascenseurs
  • Gestion des Bâtiments et des Espaces Vert, des Cuisines Professionnelles
En 2011, il obtient une Licence Professionnelle de Gestion des Services à l'Environnement à l'université de Versailles, suite à de nombreuses démarches en matière d'économies d'énergies sur les différents sites en gestion.

En 2013, il prend la responsabilité d'un service maintenance en tant que RESPONSABLE MAINTENANCE ET SERVICES GENERAUX  au sein d'un site industriel de production et d'un centre de formation.
Il a en gestion la partie de Maintenance au niveau des ateliers de production et l'ensemble des bâtiments.

Après ses nombreuses expériences professionnelles et formations acquises dans divers secteurs, il décide de créer MAINT T.I.B.

MAINT T.I.B se positionne dans les domaines de la MAINTENANCE TERTIAIRE, INDUSTRIELLE, BATIMENT et en FACILITIES MANAGEMENT, afin de répondre aux particuliers et aux professionnels dans leurs attentes en matière de réactivités, de compétences, et de sérieux.
Sa structure légère, lui permet une grande souplesse et ainsi apporter la meilleure satisfaction a ses clients.

    

Sa position géographique le place idéalement au centre du département de l'Ain et de nombreux axes routiers rhônalpins.



logo
rhone alpes
ain